Formation à la culture du bâti

Lancement du Laboratorio Paesaggio

Le Laboratorio Paesaggio a pour but de sensibiliser un large public à l’avenir du Val Bavona. Il a été inauguré aujourd’hui à Mondada en présence de nombreux invités et d’une classe primaire. Créé par la Fondazione Valle Bavona (FVB), il propose des offres de formation et de médiation. L’objectif est d’aiguiser le regard des petits et des grands sur ce paysage rural unique, mais aussi d’inciter la population à s’engager activement en faveur du Val Bavona. Le Laboratorio Paesaggio bénéficie de la collaboration étroite de Patrimoine suisse et de son soutien financier, auquel s’ajoute l’apport du Département du territoire du canton du Tessin.

Un monde unique et menacé

Dans le Val Bavona, des témoins uniques de la tradition paysanne ont été préservés. Au cours des siècles, l’homme a appris à tirer parti de la nature pour aménager un espace de vie et de survie dans une contrée inhospitalière et aride. Le paysage qui en est résulté nous émeut, nous stupéfie et nous fascine. Grâce à l’habileté et à l’opiniâtreté des habitants, un équilibre harmonieux a été maintenu jusque-là. Cet équilibre est menacé aujourd’hui. Avec l’abandon de l’économie alpestre, la forêt reprend ses droits et sans l’engagement inébranlable des habitants de la vallée, avec les institutions locales et cantonales, ce bien culturel serait condamné à disparaître.

Une vallée protégée à découvrir et à vivre

«Nous ne pouvons protéger que ce que nous connaissons.» Allant d’emblée à l’essentiel, le président de Patrimoine suisse, Philippe Biéler, a salué par ces mots les enfants présents. Les activités de médiation du Laboratorio Paesaggio doivent faire connaître le Val Bavona à un large public. La participation active des adultes, des jeunes et des enfants favorisera la prise de conscience de la valeur de ce paysage. Après une brève présentation des étapes principales du projet, Philippe Biéler a rappelé que Patrimoine suisse soutient financièrement la FVB depuis 1994 grâce à un legs dédié. L’association fournit également une assistance technique au Laboratorio Paesaggio. Le canton du Tessin a lui aussi été remercié pour son appui financier. Le représentant du Département du territoire, Paolo Poggiati, a relevé le caractère exemplaire de ce projet pour l’ensemble de l’arc alpin, d’autant plus que le Val Bavona est protégé au niveau fédéral. Grâce au travail de la FVB, le canton peut compter sur une gestion à long terme et durable.

Rachele Gadea Martini, coordinatrice de la Fondazione Valle Bavona, a expliqué que le Laboratorio Paesaggio est né de l’impérative nécessité de valoriser le travail accompli pendant un quart de siècle par la FVB. Un large public – adultes et enfants – ne doit pas seulement pouvoir admirer ce paysage magnifique, il doit aussi avoir la possibilité de s’impliquer activement.

Participer activement

Les invités ont suivi avec curiosité les écoliers qui ont participé durant la journée à un atelier du Laboratorio Paesaggio dans le hameau de Mondada. Les enfants ont cuit du pain à la farine de châtaigne (fiascia) dans un four au feu de bois installé dans un splüi (cavité sous un rocher). Mais auparavant, ils avaient dû s’équiper d’une cadola, un cacolet en français, pour transporter les bûches sur leur dos. En outre, ils ont aménagé un jardin suspendu sur un bloc de rocher pour la culture de pommes de terre et d’oignons. Enfin, ils sont partis à la chasse au trésor à travers les rues étroites du hameau et les caraa (ruelles bordées de murs de pierres sèches).

Pierluigi Martini, président de la FVB et maire de Cevio, a relevé qu’il est important d’impliquer non seulement les enfants et les adolescents, mais également l’ensemble de la population ainsi que les institutions locales et extérieures. Le Laboratorio Paesaggio constitue une base solide pour cela. Mais il a aussi dit son inquiétude pour l’avenir, car le projet dépend impérativement de l’engagement pratique et financier permanent de toutes les parties.

Un laboratoire à ciel ouvert

Le Val Bavona est un laboratoire à ciel ouvert. Il doit donner à chacun la possibilité d’approfondir ses connaissances, de connaître le contexte et de saisir ce qu’implique la préservation d’un tel paysage. Les enfants doivent développer un lien émotionnel et se sentir bien au Val Bavona. La curiosité et le plaisir d’en savoir plus les inciteront à revenir plus tard avec leur famille ou des amis ou encore à s’engager à l’âge adulte. Pour atteindre ses objectifs, le Laboratorio Paesaggio collabore également avec des spécialistes externes de divers domaines (nature et biodiversité, histoire et culture, architecture, littérature, etc.).

Le programme des manifestations et des activités de médiation peut être téléchargé depuis le site internet www.bavona.ch. Il comprend des projections de films, des excursions et des engagements bénévoles. En automne, une série de manifestations sera organisée pour les enfants sur le thème des châtaignes. Les bureaux d’information de Cavergno, San Carlo et Prèsa (Associazione per la protezione del Patrimonio Artistico e Architettonico di Valmaggia APAV) fournissent des renseignements détaillés sur le Val Bavona.

Du matériel didactique pour les enseignants et les classes peut être obtenu au secrétariat de Cavergno ou via le site internet. Pour les classes, le Laboratorio Paesaggio propose en outre des activités pratiques et didactiques sur mesure. Il organise aussi un concours littéraire pour les adultes et les enfants.

Pour de plus amples informations:

Rachele Gadea Martini, coordinatrice FVB, 091 754 25 50
Nicoletta Dutly Bondietti, responsable du projet Laboratorio Paesaggio, 091 754 25 50
Karin Artho, Patrimoine suisse, 044 254 57 90/91

Liens:

www.bavona.ch 

www.patrimoinesuisse.ch

 

Download
15_05_2017_foto_01.jpg
Download
15_05_2017_foto1_01.jpg
Download
15_05_2017_foto2_01.jpg
Download
15_05_2017_foto3_01.jpg
Download
Communique_16_05_2017_01.pdf