Imprimer

Détails

Mecredi, 16 mars 2016

Formation et recherche dans le domaine de la conservation concrète des monuments historiques: l’ETH Zurich doit agir

L’Institut pour la conservation des monuments historiques et la recherche en construction de l’ETH Zurich joue un rôle très important pour la formation de la relève dans le domaine de la conservation des monuments historiques en Suisse. Si la chaire de conservation des monuments historiques n’est pas rapidement pourvue, le paysage académique suisse risque de souffrir d’une lacune de taille.

Selon la Constitution fédérale, la protection des monuments historiques est du ressort des cantons. Dans les petits cantons qui ne disposent pas de grandes structures, les services ne comptent qu’une personne ou une équipe très réduite. Ils n’ont pas la possibilité d’offrir une formation solide ou de faire de la recherche fondamentale.

Dans le domaine de la conservation des monuments historiques, l’ETH Zurich assume une part importante de la formation, de la recherche et de l’assurance qualité au niveau supérieur avec son Institut pour la conservation des monuments historiques et la recherche en construction.

A la suite de l’annonce du départ à la retraite d’Uta Hassler, qui dirigeait l’institut, l’ETH Zurich a porté son choix sur un expert chevronné de la recherche en construction. Cependant, cette nomination ne permet pas de couvrir le large champ de la conservation concrète des monuments historiques en Suisse.

Si l’ETH Zurich ne pourvoit pas rapidement la chaire de conservation des monuments historiques, la formation initiale et continue présentera de graves lacunes. A moyen terme, la qualité du travail de conservation des monuments historiques en Suisse en souffrira.

Patrimoine Suisse demande à l’ETH Zurich de mettre aussi vite que possible un tel poste au concours. Afin de compléter la nouvelle nomination, il convient de chercher une personne qui fait autorité en histoire de l’architecture et de l’art et qui manifeste la volonté de faire de l’institut le pivot de la formation et de la recherche en conservation des monuments historiques en Suisse et pour la Suisse.

Contact pour les médias
Adrian Schmid, secrétaire général de Patrimoine suisse
adrian.schmid(at)heimatschutz.ch / 076 342 39 51

 

 

Recevoir nos communiqués de presse

Vous êtes journaliste ou rédacteur et désirez recevoir régulièrement nos communiqués? Laissez nous vos coordonnées.

 

> Inscription