Architektur_50er.jpg
Imprimer

Architecture des années 50 et 60

Prise de position

La vétusté gagne peu à peu les bâtiments d'après-guerre. Vu la grande valeur de nombre d’entre eux, il importe de les traiter avec ménagement et de les protéger. Mais nous n’en prenons généralement que très faiblement conscience. Patrimoine suisse a élaboré un document de prise de position intitulé « L’envol – l’architecture des années 50 et 60 », qui précise sa position et ses attentes.

Les constructions des années 50 et 60 - écoles, bâtiments administratifs, lotissements, fabriques, mais également cinémas, piscines à ciel ouvert, parcs et jardins – caractérisent chaque ville, chaque village de notre pays. Elles racontent l’histoire d’une époque, tout comme le font les réalisations architecturales de l’Art Nouveau ou de l’ère baroque. Il devrait aller de soi de traiter notre patrimoine bâti récent avec respect, sachant que ses trésors représentent les monuments historiques de l’avenir.

Le document de prise de position entend présenter le point de vue et les attentes de Patrimoine suisse en la matière aux maîtres d’ouvrage et architectes, mais aussi aux services des constructions et aux politiciennes et politiciens. Tous les Services des constructions communaux de Suisse recevront ce document au cours de ces prochains jours. Patrimoine suisse a la conviction qu’il vaut la peine d’y regarder à deux fois et de réfléchir sérieusement à la valeur d’un bâtiment avant d’y toucher.

Architecture des années 50 et 60

La prise de position sur l'architecture des années 50 et 60 en format PDF.

 

> Télécharger

Prises de position

Les autres prises de position de Patrimoine suisse.


> Pour en savoir plus